Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog économique de l'agglomération du Cotentin

Energies marines : deux ministres à Cherbourg

Batho.JPG 

Delphine Batho, ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie s’est rendue hier à Cherbourg, en compagnie de Bernard Cazeneuve, ministre délégué aux Affaires européennes. Thème de cette visite : les énergies marines renouvelables.

Les deux ministres ont effectué un survol en hélicoptère du raz Blanchard, plus fort courant d’Europe, dont le potentiel hydrolien est estimé à 2 GW pour sa partie située dans les eaux territoriales françaises (Aurigny, île anglo-normande, en représente autant).

Delphine Batho et Bernard Cazeneuve ont ensuite rejoint les infrastructures de Ports Normands Associés (PNA) sur le port de Cherbourg. Les travaux d’allongement du quai des Flamands ont débuté sur le site et permettront, à proximité des futures fermes éoliennes et hydroliennes françaises, d’offrir un espace dédié, en lien avec les 38 hectares d’emprises foncières portuaires dévolus à l’activité éolienne et, à terme, de créer 39 hectares de terre-plein supplémentaires. Ces aménagements, impulsés par les collectivités locales, représentent un investissement de 100 millions d’euros sur quatre ans.

Pour André Rouxel, Président de la Communauté urbaine de Cherbourg, Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie et Jean-François Le Grand, Président du Conseil Général de la Manche, « la visite du site par Delphine Batho, ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie, aux côtés de Bernard Cazeneuve, ministre délégué aux Affaires européennes, met en lumière le rôle primordial que la Basse-Normandie devra jouer dans le développement d’une nouvelle filière industrielle des énergies marines renouvelables, filière qui devra fournir,  d’ici 2020, 4% de la production électrique européenne. »

A ce titre, la Ministre Delphine Batho a confirmé qu’un appel à manifestation d’intérêt pour des fermes pilotes sera lancé par le Gouvernement dans les semaines à venir.

La mobilisation des élus et acteurs locaux portent ses fruits, avec la création de la société publique locale Ouest Normandie Energies Marines : avec l’implantation du premier parc éolien offshore au large de Courseulles-sur-Mer, ce sont aussi plusieurs usines de construction et d’assemblage d’éoliennes du consortium Eolien Maritime France (EMF, consortium composé de EDF EN, DONG, WPD, avec Alstom) qui vont s’implanter sur le port de Cherbourg. Sans compter le vif intérêt de grands groupes pour construire et tester des hydroliennes… La présence de nombreux industriels, énergéticiens et acteurs économiques bas-normands (Alstom, EDF, GDF Suez, Voith, DCNS, ARE, RTE…) lors de cette visite ministérielle était là pour le confirmer.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article