Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog économique de l'agglomération du Cotentin

Eolien offshore : Alstom retient Cherbourg et Saint-Nazaire

 Haliade150 A 00002 LD

Dans le cadre de l’appel à projets sur l’éolien offshore lancé en juillet 2011 par le gouvernement français, le groupe Alstom a annoncé début novembre son intention d’implanter deux sites dédiés à la production des composants et à l’assemblage d’éoliennes offshore dans les zones portuaires de Saint-Nazaire et de Cherbourg.

Une belle opportunité, dont se réjouissent Bernard Cazeneuve, député-maire et président de la Communauté urbaine de Cherbourg, Laurent Beauvais, président de la Région Basse-Normandie et Jean-François Le Grand, président du Conseil général de la Manche. La qualité du dossier bas-normand a convaincu le géant mondial Alstom : infrastructures portuaires, savoir-faire industriel, dispositifs de formation performants, soutien à l’investissement mis en place par les collectivités locales, forte mobilisation et détermination des acteurs politiques et économiques…

« L’implantation de la production des pales en partenariat avec LM Wind Power ainsi que de l’atelier de fabrication de mâts, qui serait mis en place par le fournisseur d’Alstom choisi ultérieurement, confirme la capacité du Cotentin à accueillir de grands projets industriels », ont déclaré les trois élus bas-normands. « Le dimensionnement du projet sera fonction du succès du consortium mené par EDF Energies Renouvelables dont Alstom fait partie, à l’appel d’offres. A terme, ce projet industriel majeur se traduirait par la création de 500 emplois directs par site et 4 000 emplois induits. Alstom a confirmé que ce projet verra le jour avec l’obtention d’au moins la moitié de la phase 1 de l'appel d'offres portant sur la création au large des côtes françaises de cinq fermes éoliennes d'une capacité totale de 3 gigawatts. Notre mobilisation pour garantir la concrétisation de ce projet est donc totale. »

Reste donc à attendre les décisions de l’Etat pour l’attribution de cette première série de champs éoliens offshore qui devrait intervenir au printemps 2012. D’ici là, la Région, le Département, la Communauté urbaine de Cherbourg et les acteurs économiques restent mobilisés pour que ce projet se concrétise à Cherbourg.

« Cette implantation industrielle à Cherbourg offrirait de nouveaux champs de coopération avec les régions du Grand Ouest. Elle permettrait de développer une véritable filière industrielle des énergies marines renouvelables. Le choix d’Alstom confirme la pertinence de nos investissements dans l’innovation, la recherche et le développement durable. Pour que ce projet voit le jour et qu’il puisse créer les centaines d’emplois espérés, les collectivités bas-normandes sont prêtes à mettre près de 60 M€ sur la table », ont annoncé Laurent Beauvais, Jean-François Le Grand et Bernard Cazeneuve.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article